Lariano

Immergée dans les forêts qui recouvrent le groupe de montagnes de l'Artemis, elle doit sa célébrité à son excellent pain de farine foncée et à la fréquentée foire aux cèpes (Sagra dei funghi porcini)lariano

Le village est situé sous les cimes de la montagne appelée Maschio d'Ariano, environ 6 km au nord-est de Velletri. Elle est une Commune jeune mais l'histoire du territoire sur le quel elle est bâtie est ancienne. En effet, sur le Maschio d'Adriano (autrefois connu comme Mont Algidus), en époque impériale, il y avait un
avant-poste romain de défense et, ensuite, un château fortifié. En outre, Horatio, dans son Carmen Seculare, affirme que sur le mont se trouvait anciennement un temple dédié à la déesse Diane. Étant donnée la position enviable du territoire, dans le dernier siècle Lariano fut une terre de discorde de nombreuses familles nobles. Ce sont les Comptes du Tuscolo, les Annibaldi, les Savelli et en particulier les Colonna à marquer l'histoire du territoire.
Dans le conclave qui se tint à Viterbo en 1269, l'Église réclama le joug du territoire; en 1235, Pape Grégoire IX a inclus la Rocca di Lariano (Fortesse de Lariano) parmi les territoires avec château de l'Église.
En 1268, dès la mort du Pape Clément IV, Ricciardello Annibaldi revendiqua le château; les milices de Velletri, poussées par le Collège des Cardinaux, ils le attaquèrent au nom de et pour compte de l'Église, mais sans aucun succès.
En effet ce furent les Colonna qui prirent possession du territoire, en le conservant jusqu'à quand l'Antipape Clément VII la donna aux Orsini. Après des dures batailles, la Forteresse retourna entre les mains des Colonna qui cependant en 1412 furent surpris par Teobaldo Annibaldi qui devint le nouveau propriétaire de Lariano.
En 1417, Oddone Colonna, nommé Pape avec le nom de Martin V, réassigne le fief entier à la famille, mais à sa mort (en 1431) le nouveau Pape Eugène IV annule les privilèges accordés par le précédent Pontife. Il y furent beaucoup de dure batailles entre l'Église e les Colonna, les quels furent vaincus seulement par les milices de Velletri guidées par 'Paolo Annibaldi della Molara'; le Château fut incendié et détruit et en 1436 il y fut la reddition finale et Pape Eugène IV offrit le territoire à la ville de Velletri pour lui prouver sa gratitude pour les aides accordées. Depuis cette date, Lariano perdit son indépendance et elle fut fraction de la ville de Velletri jusqu'au 1967, année au cours de la quelle elle devint Commune, en obtenant, dès ce moment là un progrès démographique et économique considérable. Le territoire de Lariano se trouve en grande partie dans le Parc Régional des Castelli Romani et les forets des quelles le village est entouré permettent, pendant la saison favorable, des intéressantes excursions.