Grottaferrata

Petite et élégante, son histoire est inextricablement liée à la fameuse Abbaye de Saint Nil (Abbazia di San Nilo) et à l'historique Foire d'origine médiévale

grottaferrata

Jadis élongée parmi les vignobles et les champs cultivés, aujourd'hui Grottaferrata est un des lieux résidentiels et de villégiature les plus élégants et fréquentés des Castelli Romani. La petite ville est connue surtout pour la présence de son territoire e de l' Abbaye de Saint Nil, autour de la quelle s'est développé, au cours des siècles, le centre habité et dans la quelle elle continue à avoir son réel point de référence.
L'Abbaye hôte des moines Basiliens qui suivent le rite byzantin, propre à l'Église de Constantinople. Le Monastère fut érigé environ 50 ans avant le Schisme d'Orient et, après ça, le monastère crypte des cénobites est resté fidèle à l'Église de Rome, donc les catholiques peuvent participer au rite byzantin célébré dans l'Abbaye de Saint Nil et adhérer aux Sacrements.
Grottaferrata est aussi fameuse pour l'Historique Foire Nationale, qui se tient annuellement au début du printemps dès du XIe siècle, s'est à dire depuis l'époque dans la quelle nombreux de pèlerins et de marchands ont commencé à parvenir périodiquement à l'Abbaye. Dans les environs immédiats du centre habité, les Catacombes Ad Decimum sont dignes d'être citées, pour leur état de conservation, mais aussi les ruines de l'ancienne ville du Tusculum, détruite en 1191, à la quelle appartenait aussi le territoire de l'actuelle Grottaferrata.