Fetes et Festivals

Fête du Raisin - le festival pour lequel Marino est célébré a lieu chaque premier dimanche d'Octobre depuis 1925, quand il a été inventé par le poète Leone Ciprelli que, tout d'abord en Italie, a commencé ce qui est maintenant une tradition répandue dans toute la péninsule. Pour l'occasion dans les fontaines du pays découle du vin et les rues sont pleines de gens qui mangent, boivent et chantent ensemble, immergées dans une joie contagieuse de célébration. Le blasphème de la fête sont les fêtes de Notre Dame du Rosaire, qui commémore la victoire de la Sainte Alliance contre l'Empire ottoman à la bataille de Lépante, le 7 Octobre 1571. Toutes les informations sur le festival peuvent être trouvés sur le site Internet qui lui est dédié www.sagramarino.altervista.org.

Fête du patron Saint-Barnabé - les célébrations du Saint patron de Marino ont lieu le 11 Juin. La dépendance de Marino à l'égard de la protection de Saint Barnabé remonte à 1619; en fait, jusque-là, le patron était Sainte-Lucie, mais depuis 1615-1618 une série de grêles a battu sur le territoire marinais chaque année le 11 Juin, la population a fait demande au cardinal Francesco Sforza de Santa Fiora - évêque d'Albano, pour être en mesure de célébrer Saint-Barnabé, dont la fête est célébrée le 11 Juin précisément. Depuis cela, la célébration est accompagnée d'une foire populaire dédiée à l'élevage et aux thèmes de toute sortes.

Fête de la compatronne Sainte-Lucie - aura lieu le 13 Décembre la fête dédiée à la patronne d'origine de Marino, qui a fait chemin à Saint-Barnabé en 1619, mais est restée patronne. Dans le respect des traditions anciennes, outre que les célébrations religieuses, sont organisées quand même des marchés et des marchandises diverses. Le caractère sacré de l'anniversaire est célébré par une procession de jeunes filles vêtues de blanc, qui, à partir de l'actuel Musée Civique (ancienne église de Sainte-Lucie) viennent à l'église de Saint-Barnabé. La particularité du rituel est l'obscurité dans laquelle elle a lieu, jusqu'à ce qu'une jeune fille, qui représente Sainte-Lucie, allume une bougie dans l'église, symbole du martyr et de la Sainte patronne de la vue et porteuse de lumière.

Marché d' antiquités - chaque dernier dimanche du mois, long les rues du centre historique, sont disposés des stands avec d' antiquités et des curiosités.